Jésus est le Père fait chair

La raison de cet article est que dernièrement un pasteur après une discutions sur la divinité de Jésus et ayant conclu que nous pensions la même chose m'a dit veut tu aller visiter mon site web ce que je fis avec plaisir. Tel ne fut pas ma surprise de constater qu'il avait une dichotomie entre notre discussion et la confession de foi de leur assemblé qui est trinitaire. C'est pour cela que j'ai décidé de relever quelques anomalies dans la confession de foi.

Ce que nous devons comprendre premièrement c’est que la Bible n’enseigne nulle part que Dieu est une personne. La Bible enseigne que Dieu est Esprit: Dieu est Esprit, et il faut que ceux qui l'adorent l'adorent en esprit et en vérité Jn.4:24, L'Eternel dit : Tu ne pourras pas voir ma face, car l'homme ne peut me voir et vivre. Ex.33:20 Cela ne veut pas dire que l’Esprit de Dieu ne possède pas une personnalité. Dans l’Évangile de Jean au chapitre 16 verset 13 nous retrouvons Ekeinos to pneuma. Nous voyons ici une faute de grammaire devant pneuma, car dans la grammaire grecque pneuma est un genre neutre et doit donc avoir un pronom neutre qui le précède et dans le cas qui nous concerne nous trouvons un pronom masculin personnel Ekeinos devant pneuma au lieu de Ekeino qui est neutre. Cette transgression volontaire de la grammaire grecque par l’apôtre Jean a pour but de démontrer que l’Esprit de Dieu possède une personnalité et qu’il n’est pas une simple influence, car il accomplit des actes personnels. Il a une différence de posséder une personnalité et être une personne qui désigne le genre humain. Le mot-personne vient du latin-persona qui signifie masque de théâtre, rôle, personnage, jouer un rôle pour une pièce de théâtre. Le sens de personne devient alors évident il désigne un être humain.1 Dieu n’est pas un être humain, mais un Esprit.

Jacqueline PICOCHE, Dictionnaire Etymologique du français, Ouvrage édités par les Dictionnaires Le Robert, 1983,p.509-510

Dieu n'est point un homme pour mentir, Ni fils d'un homme pour se repentir. Ce qu'il a dit, ne le fera-t-il pas? Ce qu'il a déclaré, ne l'exécutera-t il pas? Nomb.23:19

Nous trouvons d’autres exemples dans l’Évangile de Jean ou le Saint-Esprit est appelé le Consolateur Jn.14:16,26 ; 15:26, 16:7 de même que Jésus dans Jn.14:16 est aussi appelé le Consolateur.

Ce qui est intéressant à noté ici c’est que dans les versets suivants Jn.14:17-18 nous voyons Jésus expliqué aux disciples que le Saint-Esprit viendrait habiter en eux et c’est alors que Jésus leur dit une parole extraordinaire je ne vous laisserai pas orphelin je reviens vers vous. Le mot orphelin prend ici tout son sens, car un orphelin est un enfant qui a perdu son père et sa mère, ou l’un des deux. Ce que Jésus affirmait c’est qu’il était pour revenir sous une autre forme à la Pentecôte et qu’il serait avec nous jusqu’à la fin du monde, car il sera en nous. Mat.28:20 Jac.4:5 Il n’a pas trois Esprits, mais un seul Esprit qui opère toute chose. Eph.4:6 Jean ne se contredit pas dans son énoncé quand il compare le Consolateur à Jésus et qu’il affirme qu’il est le père incarné, Jésus est le consolateur le Père fait chair. cf. Mat.10:20, Es.9:5