après avoir dit à ses disciples cette seule parole : « Allez, prêchez toutes les nations en mon nom, et enseignez-leur à garder ce que je vous ai appris » {Matth., XXVIII, 19)?


A ces difficultés, que purent émettre ou former en eux-mêmes les disciples de Jésus, leur maître offrit une réponse décisive : « Prêchez, dit-il, en mon nom » ( Luc. XXIV, 47 ). Car la mission d'enseigner le monde, qu'il leur confia, ne fut pas vague et indéterminée ; mais avec cette circonstance nécessaire de prêcher en son nom. Or, la puissance de ce nom auguste est si grande, que l'Apôtre a dit : « Dieu lui a donné un nom au-dessus de tout nom, afin qu'au nom de Jésus tout genou fléchit au ciel, sur la terre et aux enfers » {Philip., II, 10). Il révéla la force de ce nom, force cachée au grand nombre, lorsqu'il dit à ses disciples : « Aller, enseignez toutes les nations en mon nom. »Puis, il leur annonce avec l'exactitude la plus merveilleuse les grands événements qui devaient avoir lieu : « Il faut, disait-il, que cet Évangile soit annoncé à toute la terre, en témoignage à toutes les nations » (Marc,Xl!l,10).

Source: http://remacle.org/bloodwolf/historiens/eusebe/demonstration3a.htm#VI